DÉCLARATION DE MARTINE VASSAL À L’ISSUE DU SECOND TOUR DES ÉLECTIONS MUNICIPALES DE MARSEILLE

Ce soir, je n’ai pas perdu.

Ce soir, il n’y a pas de majorité à Marseille.

Ce soir, il n’y a pas de maire de Marseille.

Il y a une courte défaite dans mon secteur, dans un contexte national particulier, avec une vague soi-disant verte qui a tout emporté.

Ce qui fait basculer le scrutin, c’est l’entêtement d’un candidat sans envergure qui a souhaité se maintenir dans le 4e secteur. Je regrette que cet homme, qui fut une personnalité reconnue, finisse dans cette position très inconfortable.

Je tiens en revanche à féliciter de manière très forte Lionel Royer-Perreaut, Emmanuelle Charaffe-Jauffrey et Guy Teissier dans le 9-10, Julien Ravier et Valérie Boyer dans les 11-12, ainsi que le Général David Galtier et Marion Bareille dans les 13-14, pour leurs belles victoires.

Je suis très heureuse de la victoire du Général Galtier parce que je suis sur une ligne claire qui vise à combattre les extrêmes. Je souhaite qu’il puisse désormais réaliser dans les quartiers Nord ce que je souhaitais pour l’ensemble de la ville.

Il y a donc bien une situation de blocage que je redoutais pour Marseille.

Je vous encourage à observer le nombre de conseillers municipaux que mes listes ont enregistrés et le nombre qu’a acquis Michèle Rubirola.

Certaines personnalités politiques ont su tirer leur épingle du jeu.

Je souhaite poser la problématique qui s’invite désormais dans cette élection : comment allons-nous gouverner Marseille ?

La dimension métropolitaine est plus que jamais d’actualité et nécessite toute notre attention.

Ma volonté pour Marseille et sa Métropole reste intacte.

Mon combat continue.

Pour les élections municipales à Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *