Désistement des listes de gauche dans les 13e et 14e arrondissements : Martine Vassal salue le sens de la responsabilité de Jérémy Bacchi et Julien Rossi

Je tiens à saluer le geste républicain de Jérémy Bacchi, tête de liste du « Printemps marseillais » qui a pris la décision difficile de retirer sa candidature dans les 13e et 14e arrondissements de Marseille en vue du second tour des élections municipales.

Décision après laquelle Julien Rossi, candidat de Samia Ghali dans ce secteur, a fait le même choix en annonçant le retrait de la liste « Marseille avant tout ».

Je mesure combien ces renoncements ont dû être difficiles, mais je sais que leur choix a été guidé par l’esprit républicain et un grand sens de la responsabilité politique.

Les erreurs du passé, qui avaient vu, à la faveur d’une triangulaire, le FN emporter ce secteur en 2014, ne pouvaient pas se reproduire.

En se retirant, Jérémy Bacchi, petit-fils de résistant, honore l’histoire de sa famille qui a combattu le fascisme et Julien Rossi a fait preuve de sagesse.

C’est une décision courageuse et responsable, qui va permettre de faire barrage au parti de la haine et du rejet.

Aujourd’hui, seule la liste « Une volonté pour Marseille », conduite par David Galtier et Marion Bareille et qui s’était hissée en deuxième position du premier tour, est donc en capacité de faire obstacle au Front National dans le 7e secteur de Marseille.

Nous disposons là d’une chance historique de mettre fin à l’incurie et à la mauvaise gestion dont souffre ce secteur de la ville depuis 2014 et nous mesurons nous-mêmes notre responsabilité.

Nous saurons, avec notre projet, être à la hauteur des enjeux de sécurité, de la mobilité et d’amélioration du cadre de vie que les 13e et 14e arrondissements doivent relever.

Martine Vassal

Pour les élections municipales à Marseille les 15 mars et 28 juin 2020