Martine Vassal : "Marseille merite mieux que les attaques et les dérapages incéssants ! »

“Aujourd’hui, et pour la 5e fois depuis le début de la campagne, j’ai déposé plainte.

Après les insultes, les menaces de mort et l’atteinte à l’intimité de ma vie privée, c’est pour porter plainte contre les récentes déclarations diffamatoires de Michèle Rubirola que je me suis rendue au commissariat de police.

J’ai pleine confiance en la Justice pour qu’elle rappelle Madame Rubirola à ses obligations et la condamne pour ses propos calomnieux.

Au regard du contexte particulièrement délétère et des positions prises, quasi exclusivement et constamment contre moi, force est de constater que mes principaux concurrents ne souhaitent pas s’engager dans un débat serein et un échange constructif pour éclairer les Marseillaises et les Marseillais.

L’objectif des derniers jours avant le premier tour de l’élection municipale doit être de confronter les visions que chaque candidat porte pour améliorer le quotidien des Marseillaises et des Marseillais, pour l’avenir de notre ville et de sa métropole et répondre aux questions qu’ils peuvent légitimement se poser. Pas de banaliser et de légitimer la violence et la haine dont je fais l’objet au cours de cette campagne.

Marseille mérite mieux que les attaques et les dérapages incessants. Marseille mérite une campagne digne où les méthodes et les situations contestables ne cachent pas la pauvreté des projets que portent mes concurrents et qui ils sont vraiment.”

Martine Vassal

 

Pour les élections municipales à Marseille les 15 mars et 28 juin 2020