Martine Vassal : « Avec Michèle Rubirola, c’est l’hiver fiscal qui s’annonce ! »

Les propositions et le programme irresponsables du Printemps marseillais vont faire exploser les impôts des contribuables marseillais.

Un grand nombre de Marseillais sont étranglés par les impôts.

Avec le Printemps marseillais, la situation va devenir invivable !

Les mesures annoncées par les amis de M. Mélenchon et de Michèle Rubirola, Marseille vont faire exploser ses finances et, avec elles,  les impôts des Marseillais.

La proposition la plus délirante, c’est celle de multiplier par deux l’offre de transports.

Si cette promesse peut paraître séduisante, elle cache en fait une bombe fiscale !

Aujourd’hui, s’il ne faut parler que du fonctionnement des transports en commun, cela coûte 320 millions d’euros, chaque année, à la collectivité.

Doubler l’offre, ce serait doubler cette somme, sans parler des équipements nécessaires.
Il faudrait trouver 320 millions supplémentaires, en faisant évidemment appel à l’impôt.

C’est la taxe foncière qui serait la première impactée. Aujourd’hui, elle rapporte 229 millions d’euros.

Il faudrait donc la multiplier par deux, au moins, pour trouver les fonds nécessaires. « L’inexpérience du Printemps marseillais sera mortifère pour les Marseillais et les Marseillaises, déplore Martine Vassal. Construction démesurée de logementsHLM, financement des services publics pour les aides sociales, gratuité des bibliothèques, doublement du budget de la culture… Tout cela est très joli, mais qui va financer ? »

Ces mesures irresponsables et populistes, qui s’appuient sur une idéologie où le secteur privé est banni au profit du tout public, coûteront cher aux Marseillais.

Les petits propriétaires, la classe moyenne, seront les premières victimes de leur conception de la société et la taxe foncière va effectivement exploser.
De son côté, Martine Vasssal propose un programme aux antipodes de ce projet délirant, qu’elle a construit sur des propositions chiffrées, réfléchies et calibrées sans aucune augmentation de la fiscalité.

Avec Mélenchon et Rubirola du Printemps Marseillais, soyez-en sûrs, nous subirons un hiver fiscal sibérien…

 

Pour les élections municipales à Marseille