Non au projet commercial « MyValentine » !

Après avoir annoncé l’arrêt du programme immobilier sur le terrain de La Poste de Château-Gombert et celui de Legré-Mante dans le 8ème arrondissement de Marseille, Martine Vassal a affirmé, jeudi, son ambition de mettre fin au projet commercial « MyValentine », dans une zone déjà saturée par la multiplication des enseignes et des grandes surfaces.

« Vous le savez, un nouveau projet, colossal, devait voir le jour au cœur de cette zone, en lieu et place de l’ancienne usine d’engrais chimiques Procida, sur un terrain de 11 hectare jouxtant le multiplex des 3 Palmes. Il n’est plus possible que cette zone continue à grossir et s’étendre sans fin », a déclaré la candidate, « les infrastructures, les dessertes, les stationnements de cette zone ne sont tout simplement pas configurés et calibrés pour accueillir le flux massif des employés, des consommateurs et des usagers, en particulier le week-end. »

Ce secteur, situé dans la vallée de l’Huveaune, mérite un cadre de vie plus apaisé ainsi que des commerces de proximité pour redynamiser ses noyaux villageois. « Demain, nos équipes de managers du commerce apporteront un soutien très concret aux commerçants et permettront de déployer des stratégies de développement efficaces. Il ne s’agit pas d’opposer deux modèles, mais de trouver une juste mesure qui permette à chacun de vivre correctement de son activité ».

Pour faire respirer les quartiers Est, je souhaite développer les transports en commun dans une zone très mal desservie ou le tout-voiture est roi. Ainsi, mon projet consiste à prolonger la ligne de tramway T1 depuis les Caillols jusqu’à la Barasse en passant par la zone commerciale de La Valentine.

Pour les élections municipales à Marseille les 15 et 22 mars 2020