Les 4 ambitions de mon projet

3/ TRAVAILLER : L’EMPLOI ET LE LOGEMENT, MARSEILLE ATTRACTIVE​

  • Il ne doit pas y avoir de fatalité.

    Je souhaite tendre vers le zéro chômage.

    On nous parle souvent de nos atouts climatiques,géographiques, mais alors pourquoi n’avons-nous pas des kyrielles d’entreprises qui viennent s’installer ?

    Parce qu’il faut d’abord redonner de la confiance dans les dirigeants politiques, créer les infrastructures dont chaque personne qui travaille a besoin, ( logement, enseignement, moyens de garde, offre de loisirs,…) et surtout adapter nos formations aux besoins des entreprises.

    Devenons une smart city, développons aussi les transports en commun pour utiliser les réserves foncières qui sont en bordure Marseille.

    Amplifions la lutte contre l’habitat insalubre qui devient très vite indigne donc inacceptable au 21e siècle dans notre société.

    Agissons tous les acteurs ensemble pour faire venir des sièges sociaux … : faisons une véritable skyline à l’image du quartier de La Défense à Paris.

    Faisons du J1 au J4 un véritable pôle nautique.

    Utilisons les institutions, Mairie, Métropole pour libérer les énergies, (plan fiscal, mécénat) comme des leviers pour amorcer la Révolution économique.

Pour une économie forte au bénéfice de tous

Le travail est un maillon essentiel du lien social. Travailler, c’est contribuer au fonctionnement de la société, c’est subvenir à ses besoins et à ceux de sa famille, et aussi avoir la possibilité de s’accomplir, d’évoluer, de nouer des relations.

À Marseille, malgré l’amélioration connue ces dernières années, le taux de chômage reste supérieur à la moyenne nationale. Des inégalités territoriales existent et doivent être résorbées, pour que chaque enfant de Marseille ait les mêmes chances de réussir.

Malgré nos atouts, les entreprises ne sont pas encore assez nombreuses à s’installer sur notre territoire. Pour faire de Marseille une ville attractive, nous devons 1) offrir aux entreprises un cadre propice à leur installation et leur développement 2) créer les infrastructures dont chacun a besoin pour s’épanouir (logement, écoles de qualité, crèches, offre de loisirs…) et surtout 3) développer l’offre de formations en lien avec les besoins des entreprises.

C’est sur cette base qu’est construit le projet de Martine Vassal pour renforcer le développement économique local, créer de nouveaux emplois pour tous et réduire le taux de chômage à Marseille d’ici à la fin du mandat :

• Améliorer l’offre de mobilité pour qu’elle ne soit plus un frein à l’emploi.
• Organiser « Les Assises de la formation » pour améliorer l’offre de formation en lien avec les secteurs qui recrutent et les nouveaux métiers de la transition écologique et énergétique et mieux orienter les jeunes tout au long de leur parcours scolaire et périscolaire.
• Créer une troisième « École de la 2e chance » spécialisée dans les métiers de la rénovation de l’habitat et de la transition énergétique.
• Nommer un manager du centre-ville, pour coordonner l’ensemble des actions des pouvoirs publics et redynamiser le commerce en centre-ville et dans les noyaux villageois.
• Renforcer le soutien à l’innovation et aux secteurs d’avenir pour l’économie et pour l’emploi : énergies renouvelables. tourisme, aéronautique, santé et numérique.
• Développer l’activité portuaire et les métiers de la mer avec des objectifs écologiques et d’attractivité internationale.

« Il n’y a pas de fatalité ! Nous avons tous les moyens pour faire reculer durablement le chômage et faire de Marseille la capitale économique de la Méditerranée.

Avec ma très grande volonté et avec l’implication de tous, nous bâtirons, ensemble, l’avenir de Marseille pour les générations futures. »

Martine Vassal

Pour les élections municipales à Marseille les 15 et 22 mars 2020